C'est la vie ! Images d'archives

ACMA Photos souvenir

30 Octobre 2015 , Rédigé par education-programme

*

La réunion du Comité d'Entreprise

La réunion du Comité d'Entreprise

Colonie de vacances en Italie, août 1957, S. Stefano d'Aveto

Colonie de vacances en Italie, août 1957, S. Stefano d'Aveto

La Maîtrise
La Maîtrise

La Maîtrise

Arbre de Noël 1952

Arbre de Noël 1952

La piste des essais à Fourchambault
La piste des essais à Fourchambault

La piste des essais à Fourchambault

Depuis 2009, Rémi Billet veille aux destinées du Vespa Club de Fourchambault.
Passionné, il ne cesse de célébrer l’esprit Vespa.
Son enfance a été bercée par les vrombissements des “guêpes”. Rémi Billet le raconte d’entrée : « Lorsque j’étais gosse, vers 5-6 ans, je voyais les essayeurs de scooters, par groupe de trois-quatre, effectuer leurs essais routiers. Ils tournaient dans un rayon de soixante à cent kilomètres autour de Fourchambault ». C’était en 1953, début d’une période de grosse production.
Rêve assouvi. Cet emblématique deux-roues, Rémi Billet le regardait avec envie. « J’en rêvais. » Une dizaine d’années plus tard, il en avait un entre les mains. Acheté à un ancien dessinateur de l’ACMA. Un modèle Vespa 1955 qu’il “bichonne” toujours. Le rêve était assouvi. « Je me promenais avec. De Parigny-les-Vaux, j’allais à Nevers, au lycée technique. »
Toujours mythique. Aujourd’hui, Rémi n’a rien perdu de cette passion pour les Vespa. Entré au club de Fourchambault en 1999, il en est désormais le président. Et a accédé à la vice-présidence du Vespa Club de France. Vespa, « c’est un nom encore mythique, un vecteur publicitaire toujours porteur de nos jours », assure le collectionneur.
Historien. Ancien informaticien, ex-militaire de l’Armée de l’air, Rémi Billet est devenu, au fil des années, un véritable historien de la marque, une “Bible” sur le sujet. « Vespa s’est inspiré des scooters américains, les Cushman, parachutés durant la guerre avec les équipements de liaison… », dit-il en se lançant dans l’histoire industrielle de Piaggio. Au départ, « c’était un scieur industriel du nord de l’Italie, parti ensuite à Gênes où il réalisait des intérieurs en bois de bateaux, de wagons et même d’un sous-marin. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il était devenu fabriquant de moteurs d’avions ». Lorsque Piaggio, après la défaite du bloc italo-allemand, s’est vu interdire cette activité aéronautique, il s’est tourné vers le scooter. Et, pour investir le marché français sans être contraint de payer de fortes taxes d’exportation, il a installé son usine à Fourchambault.
Un grand rassemblement Vespa en 2017. Retraité, Rémi Billet célèbre la marque chaque jour. Il veut renouer avec les années Vespa lors d’un rassemblement qu’il prépare, pour 2017, avec le club de Fourchambault. Histoire de fêter le scooter. Et surtout de souffler les soixante bougies de la 400. Avec une pointe d’émotion, il lâche ce souvenir, l’image des dernières petites voitures « partant de Fourchambault sur des wagons-plateau, à destination des concessions Vespa ». C’était en 1961-1962. Le début de la fin d’une belle aventure industrielle.
Jean-François Perret
jean-francois.perret@centrefrance.com
Un atelier

Un atelier

L'usine ACMA de Fourchambault

* La Direction et les Cuisines ACMA - L'entrée de l'usine - ex Guillet - près de la voie ferrée Les photos de Ginette Dans les cuisines ACMA en 1955 ACMA - La piste des essais à Fourchambault Démonstration Vespa au Parc des Princes - Paris 3 août 1955...

ACMA-Vespa à Fourchambault

* Les photos de Ginette Dans les cuisines ACMA en 1955 ACMA - La piste des essais à Fourchambault Démonstration Vespa au Parc des Princes - Paris 3 août 1955 L’usine ACMA (Ateliers de construction de motocycle et accessoires) a écrit les glorieuses heures...

Les années Vespa

Fourchambault - Nièvre La Vespa française a été fabriquée pendant une dizaine d'années, de 1951 à 1962, à Fourchambault par la Société ACMA - Ateliers de Construction de Motocycles et Accessoires. Cette période a profondément influencé la vie locale....

Croissances et déclins industriels

Un exemple nivernais (1952-1958) Le milieu industriel nivernais présente trois traits caractéristiques : -la prédominance traditionnelle de l'industrie métallurgique : il n'existe pratiquement pas de fabriques de textiles. Deux usines textiles créées...

Les Commerces à Nevers

* Rue de Nièvre, Auto-Ecole Roumier Rue de Nièvre, Vespa Fiot-bijoutier, rue du Commerce 1963, rue Saint-Etienne, Les Beaux Papiers 1960, Langlois-Electricité, rue Jean Desveaux 1960, Le Café du Parc, rue Paul Vaillant-Couturier

Partager cet article

Commenter cet article

Mario 26/06/2017 07:03

Bonsoir
Il ya pas un patrimonium des Vespa Acma ou museum a Fourchombolt.
Merci pour votre response

-- envoyé par Mario Zambonini (mario.zambonini@telenet.be)

Pas de Musée à Fourchambault mais une association...