C'est la vie ! Images d'archives

ACMA-Vespa à Fourchambault

26 Février 2015 , Rédigé par education-programme

 * Les photos de Ginette

ACMA-Vespa à Fourchambault
Dans les cuisines ACMA en 1955

Dans les cuisines ACMA en 1955

ACMA - La piste des essais à Fourchambault

ACMA - La piste des essais à Fourchambault

ACMA-Vespa à Fourchambault
Démonstration Vespa au Parc des Princes - Paris 3 août 1955

Démonstration Vespa au Parc des Princes - Paris 3 août 1955

ACMA-Vespa à Fourchambault

L’usine ACMA (Ateliers de construction de motocycle et accessoires) a écrit les glorieuses heures de Fourchambault, avec les scooters Vespa (la guêpe) puis la voiture Vespa 400. Une histoire qui a marqué la cité. Et bien au-delà !
En décembre 1962, un tract de l’Action Catholique Ouvrière titrait : “L’ACMA va fermer ses portes, plus de 300 ouvriers au chômage”. C’était la fin d’une extraordinaire aventure industrielle. Et humaine. Riche en rebondissements. La fin des heures glorieuses de Fourchambault, avec une usine qui a fait travailler jusqu’à 2.814 personnes ; la plus grosse entreprise de la cité.
Heures fastes aussi, avec l’ouverture de commerces, boulangeries et bars notamment. Cette “saga” Vespa a marqué des vies. Et laissé son empreinte dans les mémoires.
Imposante emprise foncière. Dans la cité, beaucoup se souviennent des quatre grosses lettres ACMA, couleur vert amande, accrochées sur la façade, aujourd’hui démolie, de l’usine. Et des coups de sirènes, de 7h20, 12 h, 13h20 et 18 h, du lundi au samedi matin, ponctuant les heures d’entrée et de sortie des salariés. L’ACMA, c’était aussi une emprise foncière qui en imposait : des ateliers de chaudronnerie, les chaînes de peinture, de montage, le traitement thermique, puis la vaste nouvelle usine construite pour la fabrication des Vespa 400, (aujourd’hui site de Fiat Powertrain Technologies). Sans oublier l’anneau d’essai des scooters, plus grand qu’un stade de football. Le site avait même une voie de chemin de fer reliant l’usine à la gare de Fourchambault ! Et en bout de site, les services sociaux.

Version civile et militaire. Dans la saga Vespa, il y a des chiffres. Dont certains donnent le tournis : 300.000 scooters fabriqués en dix ans, 30.000 Vespa 400. D’autres sont plus modestes : 7.000 triporteurs baptisés “APE”, l’abeille. Et 700 scooters “Troupes Aéroportées”, les TAP, équipés d’un canon tirant, sans recul, des obus de 75 millimètres. Ils font aujourd’hui partie de l’histoire de France, puisque parachutés en Algérie et en Indochine, souvent comme véhicules de liaison.
Fin de l’aventure. Ah la Vespa 400 ! Belle aventure, mais écourtée. Il y avait, dans les cartons de l’ACMA, un projet avec quatre portes, plus cossu. Mais jamais sorti. Fiat ayant tapé du poing sur la table, craignant que sa “500” soit concurrencée. Résultat ? La Vespa n’a jamais été commercialisée en Italie. Déjà qu’elle avait du mal à se trouver une place au soleil sur un marché français où se positionnaient, depuis 1947, la Renault 4 CV, et depuis 1948, la Citroën 2 CV. Sans oublier, en 1956, une autre redoutable concurrente, la Dauphine Renault. Qui asséna le coup de grâce à la Vespa 400...
Jean-François Perret 

ACMA-Vespa à Fourchambault

Partager cet article

Commenter cet article

Mario Zambonini 27/06/2017 06:18

Merci pour votre response

Met vriendelijke groeten/ Bien à Vous/ Cordiali Saluti
Mario Zambonini

CORDIER André 10/08/2016 04:26

Je transmets votre mail à Ginette mais il existe aussi une association Vespa ACMA Fourchambault.

From: André
Sent: Tuesday, August 09, 2016 8:36 PM
To: marc-verat@wanadoo.fr
Subject: ACMA usines

Bonjour,

Je m’intéresse beaucoup à l’histoire des usines ACMA, surtout à leur démarrage, en octobre 1950 avec l’aide des italiens pour assembler puis commencer à fabriquer les éléments nécessaires pour construire les Vespa ACMA , à leur spécificités, ( gros phare de 15cm Auteroche ABTP ) ….

Serait il possible de me mettre en contact avec la personne qui vous à confier ses photos ( Ginette ) ou tout autres personnes pouvant compléter mes informations ?

En vous remerciant
Très cordialement
André CORDIER

0676711478