C'est la vie ! Images d'archives

The false of truth - Le faux du vrai !

26 Février 2017 , Rédigé par education-programme

The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
The false of truth - Le faux du vrai !
Lire la suite

Pougues-les-Eaux

13 Février 2017 , Rédigé par education-programme

*
Pougues côté face, Pougues côté pile !

Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Pougues-les-Eaux
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui
Le Grand Hôtel aujourd'hui

Le Grand Hôtel aujourd'hui

Le Grand Hôtel hier

Le Grand Hôtel hier

L'ancien Casino
L'ancien Casino
L'ancien Casino

L'ancien Casino

Lire la suite

Les Donneuses d'eau - Éric Jennings

12 Février 2017 , Rédigé par education-programme

*
Donneuses d’eau. Une profession au cœur du thermalisme français (1840-1914) par Éric Jennings

Éric Jennings est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Toronto. Spécialiste d’histoire coloniale française sur plusieurs aires géographiques, il est l’auteur de Vichy sous les Tropiques (2004), d’À la Cure, les Coloniaux ! (2011) et de La Ville de l’éternel printemps : Comment Dalat a permis l’Indochine française (2013).
Son dernier ouvrage, intitulé La France libre fut africaine, est sorti chez Perrin en 2014.

... Ce regain d’intérêt tient manifestement de la nostalgie et du visuel. Ainsi, l’artiste Marc Verat inaugure à Pougues-les-Eaux, en octobre 2012, une exposition intitulée « Donneuses d’eau et nymphes ». En calquant des tableaux académiques de l’époque romantique sur des images représentant les hauts lieux de la station, il produit un effet de décalage saisissant. À l’inverse des nymphes, les donneuses d’eau empruntées par Verat sont vêtues. Ici, l’éclat sensuel n’est ni feutré, ni implicite [Ill. 7 et 8] ; la distorsion, l’exagération savamment dosée par juxtaposition, s’étendent également aux allusions antiques, désormais ouvertement affirmées à travers le choix du tableau romantique d’origine. Mais la transformation donne également lieu à des pertes : les donneuses d’eau ont été dépossédées de leurs chapeaux, tabliers, bottes, écuelles emmanchées, et même de leurs verres. Ni dextres, ni souriantes, elles apparaissent mélancoliques, issues des classes aisées, et non populaires. Éloignées des leviers de la buvette, elles s’offrent au regard dans une passivité songeuse, avec la source en arrière-plan. Un tel clin d’œil reflète sans aucun doute le versant érotico-esthétique de l’activité telle qu’elle était imaginée au xixe siècle, sans compter un réel regain d’intérêt pour un temps révolu. En effet, les donneuses d’eauproduisent manifestement une sorte de souffle nostalgique (certes à petite échelle) reflété tant par ces images que par les emplois saisonniers à Vichy depuis l’an 2000. Dans ces deux cas cependant, le référent semble s’être vidé d’une partie de son sens. Car le métier qui nous intéresse fut surtout une source de revenu pour des femmes de l’époque, et comportait en outre d’importantes dimensions hygiénique, sociale et paramédicale. Or, tant dans ces montages qu’aux sources de Vichy aujourd’hui, celles-ci sont occultées pour ne laisser transparaître en fin de compte qu’un enchantement suggestif et un parfum « Belle Époque ».

Ill. 7 - Marc Verat, Œuvre, à partir d’un tableau de Charles-Amable Lenoir, créée pour l’exposition « Fin de siècle : Donneuses d’eau et nymphes », 2 au 7 octobre 2012, Pougues-les-Eaux, Parc Saint-Léger, Pavillon des sources
 

Ill. 8 - Marc Verat, Œuvre, à partir d’un tableau de William Godward, créée pour l’exposition « Fin de siècle : donneuses d’eau et nymphes », 2 au 7 octobre 2012, Pougues-les-Eaux, Parc Saint-Léger, Pavillon des sources

Reproductions avec l’aimable autorisation de Marc Verat

 

 
Lire la suite

Efficacité française ! France-Télécom - GDF

9 Février 2017 , Rédigé par education-programme

 *
Problèmes récurrents de connexion Internet
Ce jeudi, après la venue d'un technicien Orange quelques jours auparavant,
j'ai eu la visite d'un nouveau « sous-traitant » afin de déterminer le «
perturbateur », pour reprendre le terme technique maison.
Maintenant, il semblerait que le câble intérieur de mon domicile soit la
cause des parasites. Après tout de même dix ans de « contrôle » et de
fonctionnement aléatoire, il est effectivement temps d'envisager cette
piste.
Pour l’anecdote, il y a plusieurs années, j'ai souhaité changer de chaudière
gaz pour du matériel plus performant. Problème : l'ancien compteur GDF
n'était plus règlementaire. Avant l'intervention enfin efficace d'un ouvrier
armé d'une bonne clef à molette, une dizaine de soi-disant techniciens avec
leur petite voiture bleue estampillées GDF se sont succédés sur place pour,
au final, ne rien faire.
France-Télécom désormais fait encore mieux que GDF sur la durée ! Cependant,
restons philosophe, c'est peut-être là que réside la solution du
plein-emploi ?

Lors des visites des techniciens, j'ai pu obtenir quelques informations,
semble-t-il crédibles.
Ladite ligne, relativement ancienne,  est occupée par 7 utilisateurs dont au
moins deux clients Orange.
Les interventions sur place ont souvent été de pure forme et la
perturbation - avec interruption de connexion - a pourtant été constatée
mais le problème a perduré pour ensuite ne cesser provisoirement, que grâce
à une réduction importante du débit.

Ayant fait part aux techniciens de ma difficulté pour trouver un
responsable, il faut passer par des « plate formes » aux multiples
interlocuteurs, il m'a été répondu, non sans humour, qu'après eux il n'y
avait plus personne. Mais il est vrai que chez Orange on m'avait déjà
conseillé, soit de déménager, soit de "passer" par une liaison satellite ?
L'affaire, plus exactement le litige ou l'abus de confiance, dure depuis dix
ans.
Donc, je reste dubitatif puisque rien n'a été résolu sur le moment, au
contraire de ce qu'affirme un récent compte-rendu d'intervention client avec
clôture de dossier que, bien entendu, je dénonce par son procédé singulier.
J'ai en effet effectivement signé sur une « ardoise électronique », mais sans texte,
et présentée uniquement comme une attestation de passage.

En attendant le préjudice demeure bien réel, avec notamment les
intempestives coupures téléphoniques endurées pendant près de dix ans, mais
restons positif, le service commercial dans sa grande générosité ne m'a-t-il
pas proposé 27 euros de dédommagement.
27 euros, que j'ai payé au moins 120 fois, pour un service défaillant rendu
par une entreprise qui a joué avec la crédulité du client.

Quelques messages impersonnels et automatiques reçus :

reclamations.internet@orange.com

Votre assistance commerciale

Vous manifestez votre insatisfaction suite à l'interruption prolongée de
votre service.
Nous comprenons cette situation et regrettons les désagréments qu'elle a pu
provoquer.
Pour récupérer vos service ,nous vous invitons à contacter notre service
dépannage Orange au 3900, le temps d'attente avant la mise en relation avec
votre conseiller est gratuit depuis les réseaux Orange, puis l'appel est
facturé au prix d'une communication locale incluse dans les forfaits limités
et illimités.
Nous vous remercions de bien vouloir nous apporter tous les éléments
d'information concernant la date de rétablissement et la durée de la panne.
Dès que nous serons en possession de ces informations complémentaires, nous
ne manquerons pas de faire le nécessaire pour prendre en compte votre
problème et y apporter une solution adéquate concernant votre facturation.
Nous restons à votre disposition pour d'autres demandes de votre part.
Toute l'équipe d'orange.fr vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
Cordialement
Le service clients Orange

Votre mobile est en panne, volé ou cassé ? Votre connexion internet ne
fonctionne plus ? Avec le Service 24h garanti, il y a une solution à votre
problème. Pour vérifier l’éligibilité de votre offre, rendez-vous sur
service24.orange.fr

Votre demande d'assistance

Nous avons bien reçu votre mail et nous vous remercions d'avoir pris le
temps de nous contacter.
Vous nous faites part d'un dysfonctionnement de vos services.
Étant du service commercial, nous vous informons que nous n'avons pas la
possibilité de traiter votre demande.
Nous vous invitons à visiter le portail Orange (www.orange.fr), nos
conseillers sont à votre disposition sur l'e-tchat pour toute demande
d'assistance:
Portail Orange> Besoin d'aide> Tchater avec un conseiller
Toute l'équipe d'orange.fr vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
Cordialement
Le service clients Orange

Votre mobile est en panne, volé ou cassé ? Votre connexion internet ne
fonctionne plus ? Avec le Service 24h garanti, il y a une solution à votre
problème. Pour vérifier l’éligibilité de votre offre, rendez-vous sur
service24.orange.fr

Votre demande concernant le dysfonctionnement de votre ligne.

Nous avons bien reçu votre mail et au nom d'orange nous vous remercions
d'avoir pris le temps de nous contacter.
Cependant, nous vous informons que nous ne pouvons vous dédommager tant que
votre ligne n'est pas rétablit.
Nous vous invitons donc à contacter l'assistance technique et revenir vers
nous dès le rétablissement de votre ligne.
Nous vous proposons d'aller sur le portail orange où vous pouvez directement
vous entretenir avec un conseiller technique via un échange par e-chat.
Toute l'équipe d'orange.fr vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.
Cordialement
Le service clients Orange

Votre mobile est en panne, volé ou cassé ? Votre connexion internet ne
fonctionne plus ? Avec le Service 24h garanti, il y a une solution à votre
problème. Pour vérifier l’éligibilité de votre offre, rendez-vous sur
service24.orange.fr

--------------------------------------
Ce message et ses pieces jointes peuvent contenir des informations
confidentielles ou privilegiees et ne doivent donc pas etre diffuses,
exploites ou copies sans autorisation. Si vous avez recu ce message par
erreur, veuillez le signaler a l'expediteur et le detruire ainsi que les
pieces jointes. Les messages electroniques etant susceptibles d'alteration,
Orange decline toute responsabilite si ce message a ete altere, deforme ou
falsifie. Merci. This message and its attachments may contain confidential
or privileged information that may be protected by law; they should not be
distributed, used or copied without authorisation. If you have received this
email in error, please notify the sender and delete this message and its
attachments. As emails may be altered, Orange is not liable for messages
that have been modified, changed or falsified. Thank you.

Bonjour Monsieur,
 
La situation que vous relatez est malheureusement celle rencontrée par de très nombreux clients du réseau Orange qui, comme vous, alertent Nièvre Numérique.
Votre n° de téléphone fixe 03 86 XX XX XX est nécessaire pour connaître les caractéristiques et les performances théoriques de votre ligne et examiner ensuite les alternatives possible.
Cordialement,
 
Fabien BAZIN
Président de Nièvre Numérique

Lire la suite

Au travail ! Années trente

8 Février 2017 , Rédigé par education-programme

Au travail ! Années trente
Au travail ! Années trente
Au travail ! Années trente
Au travail ! Années trente
Au travail ! Années trente
Au travail ! Années trente
Lire la suite

1930, dans le Port

8 Février 2017 , Rédigé par education-programme

1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
1930, dans le Port
Lire la suite

La France des années trente travaille

8 Février 2017 , Rédigé par education-programme

La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
La France des années trente travaille
Lire la suite

Lettre ouverte à mon Conseiller Société Générale

5 Février 2017 , Rédigé par education-programme

*

Merci d’avoir, cette fois par courrier postal, consacré un peu de votre précieux temps à m’apporter réponses.
Tout d’abord, je note l’unité de langage des cadres-salariés de la Société Générale. Faut-il s’en étonner ?
Ensuite et à moins d’une Révolution, rien de neuf dans les arguments avancés qui s’inscrivent parfaitement dans un choix d’une société qui s’oriente vers :
- Une classe de sans emploi, plus ou moins subventionnée, afin de pouvoir continuer à consommer des produits courants et bon marché.
- Une classe moyenne en nombre plus réduit.
- Et, bien entendu, une classe peu nombreuse de riches privilégiés qui généralement pense et décide pour tous.
Pour l’instant, c’est ainsi ! Il ne reste plus qu’à connaître à quel moment ce modèle créera ses inévitables tensions ?

To: arnaud.jacquemin@socgen.com

Subject: Agence de Nevers
 
Monsieur le Secrétaire Général,
 
Je me suis permis de poser deux questions à mon Conseiller Société Générale de l’agence de Nevers, hélas restées sans réponses probantes.
Je ne suis pas sans connaître l’intention de la Société Générale de fermer un bureau sur cinq. Opération sans doute “rentable” à court terme mais vos salariés sont aussi vos clients.
On peut également préférer au contact humain celui du robot et, plutôt que d’assurer un emploi pour chacun, choisir de plus ou moins subventionner - afin que la machine économique continue de fonctionner - toute une population devenue inactive. C’est un choix  de société mais celui-ci s’inscrit-il vraiment dans le sens de l’”intérêt général” pour reprendre une locution si chère à nos Politiques ?
Vos Directeurs de Nevers, à leur tour, ont essayé de m’expliquer le bien-fondé de ces fermetures programmées en soulignant notamment que la Société Générale évoluait dans un sens souhaité par la majorité des clients, que ces derniers recherchaient surtout des conseils.
Cependant, je réitère mes deux questions restées sans suite :
- Quelle différence reste-t-il entre une banque en ligne, avec carte de paiement gratuite, et la Société Générale avec cette même carte mais payante ?
- A terme, ne craignez-vous pas pour les emplois et pour l’existence même du bureau de Nevers ?
Je rappelle qu’à Nevers, outre un compte-courant payant depuis l’année dernière, le service dudit guichet a déjà été réduit à une demi-journée.
 
 
 
From: PARTICULIERS Espace
Sent: Tuesday, January 24, 2017 5:38 PM
 
Société Générale : Votre demande concernant votre courrier
 
Bonjour Monsieur,
 
Je vous informe que pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons répondre à ces questions.
Je vous invite à prendre rendez vous physiquement  avec votre conseiller en agence.
Pour gagner du temps et contacter votre conseiller en toute sécurité vous avez la possibilité d'utiliser votre messagerie accessible à partir de la rubrique "Accès à vos comptes" depuis internet ou l'application Société Générale. Obtenez plus de détails en cliquant sur le lien :
https://particuliers.societegenerale.fr/essentie l_quotidien/banque_distance/services_mobiles/application-iphone-android.html< /p>
Je vous remercie de votre confiance et je vous souhaite une bonne journée.
Cordialement.
Service Client Société Générale.
Lire la suite

1917 Ma chère petite femme

5 Février 2017 , Rédigé par Ludovic

*
? Le 4 Novembre 1917

Ma chère petite femme,
 
Mon voyage s'est bien effectué. Je t'ai d'ailleurs adressé une carte en cours de route. Je suis en effet descendu à cet endroit pour profiter d'une auto de l'armée venue pour chercher mon compagnon de voyage. Cela m'a permis d'arriver dans la ville avant la tombée de la nuit.
Pauvre ville, combien changée en un mois. Je me suis rendu chez des gens qui m'avaient déjà hébergé mais peu s'en fallait pour que je ne retrouve pas la maison. Quatre maisons voisines sont absolument démolies. Il n'en reste plus que les décombres.
Aussi, les propriétaires ne viennent plus chez eux que le jour et la nuit ils vont coucher ailleurs. Ils m'ont donné la clé. J'ai couché seul dans la maison où j'ai d'ailleurs très bien dormi. Aujourd'hui, après pas mal de brouillard, il fait assez beau temps mais frais.
Je n'ai pas encore pu me renseigner au sujet de la vareuse. Demain je serai plus à même et verrai mes officiers.
Hélas, quelle triste vie et cependant je ne suis pas parmi les plus mal partagés. Mais c'est tout de même long. Nous nous étions mariés afin de vivre une vie paisible et tranquille, mais ce fléau vient nous séparer pour ne plus nous permettre que de nous revoir que de temps en temps, comme des collégiens en vacances.
Notre amour cependant n'en faiblit pas ; tu l'as encore constaté lors de ma dernière permission pendant laquelle nous avons passé de bonnes journées. Maintenant je t'embrasse de tout coeœur, en te remerciant aussi de toutes tes bontés. Tu es une bonne petite femme va ! Je t'aime tu le sais bien.
Tu me demandes toujours : qu'est-ce que l'on dit à sa petite femme ? Maintenant je vais te répondre : qu'est-ce que l'on écrit à son petit mari et je vais attendre impatiemment ta chère lettre.
Encore mille bons baisers de ton mari qui t'aime.
Ludovic
 
Lettre qui est passée par la Censure n° 3981.
Suivant la consigne, le militaire ne donne aucun détail de l'endroit où il se trouve.
1917 Ma chère petite femme
Le 6 Novembre 1917
 
Ma chère petite femme,
 
Encore un mois qui se finit et sans pouvoir apporter une solution.
Les lettres doivent être remises le matin, de très bonne heure, alors, craignant de n'être pas prêt je trouve beaucoup plus prudent de prendre la plume dans la journée.
Nous pataugeons pas mal dans la boue bien que, paraît-il, il y a quelques jours c'était encore pire. La température, les nouvelles, le bruit du canon, vous donnent le cafard. Les longueurs de la guerre nous font craindre que nous ne pourrons pas reprendre une vie normale avant peut-être longtemps. J'ai lu un communiqué boche dans un journal anglais. Il parle de 200 000 prisonniers et 1 800 canons pris sur le front italien. Le journal anglais ne faisant pas de commentaire, je suppose que ces chiffres doivent être considérés comme à peu près exacts. C'est un vrai désastre !
Ici c'est la vraie vie des camps. Par le beau temps cela va encore à peu près, mais avec la pluie et la boue c'est épouventable. De plus, je n'ai à peu près rien à faire en sorte que le temps est d'autant plus difficile à passer. Je lis et relis le même journal, lisant souvent entre les lignes. C'est triste quand on pense que l'on pourrait être si bien ailleurs, mais on parvient à se consoler en pensant que d’autres sont beaucoup plus malheureux que soi.
Par cette phrase que je te sers si souvent, je t'embrasse de tout coeur bien affectueusement.
Ton petit mari qui t'aime.
Ludovic
Je t'embrasse encore avant de faire partir cette lettre. Il pleut encore ce matin. C'est désolant.
 
Lettre contrôlée par la censure n° 3981
Lire la suite

Casting & Etudes artistiques en 1970

4 Février 2017 , Rédigé par education-programme

Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Casting &amp; Etudes artistiques en 1970
Lire la suite
1 2 > >>