C'est la vie ! Images d'archives

Mot à mot

24 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*
Le Festival du Mot - La Charité-sur-Loire

Le MOT - Son ou groupe de sons articulés ou figurés graphiquement, constituant une unité porteuse de signification à laquelle est liée, dans une langue donnée, une représentation d'un être, d'un objet, d'un concept, etc. Les mots nous présentent des choses une petite image claire et usuelle, comme celles qu'on suspend aux murs des écoles, pour nous donner l'exemple de ce qu'est un établi, un mouton, un chapeau, choses conçues comme pareilles à toutes celles de même sorte (Proust, Chron.,1922, p.107).

Le mot considéré sous son aspect phonique : Articuler, balbutier, détacher, scander, bégayer des mots sans suite ; mal prononcer et manger ses mots.
Le mot considéré sous son aspect graphique : Mot mal écrit, mal orthographié, mot de belle calligraphie.
Le mot considéré du point de vue de sa signification, de sa valeur, de sa qualité.
Le mot considéré du point de vue de son sens - Mot exact, précis, vague ; mot abstrait, concret - Signification d'un mot ; répertoire des idées par les mots ; mot employé dans son sens fort, noble, plein, rigoureux, strict ; sens ancien, classique, étymologique du mot ; sens général, scientifique, technique du mot; poids des mots. Mot à double entente, mot à double sens et jeu de mots.

Le mot considéré du point de vue de sa valeur expressive - Mot chantant, expressif, harmonieux, fort, pittoresque ; mot banal, terne, usé, sans relief ; mot juste ; mot blasphématoire, blessant, grossier, ignoble, injurieux ; mot argotique, bas, familier, populaire, vulgaire.

Grand mot. Mot de grande conséquence, mot emphatique, prétentieux. C'est un bien grand mot !

Ne pas avoir peur des mots. Parler en termes clairs et directs.

Ne pas dire un mot plus haut que l'autre. Parler sans éclat, sans colère.

Lâcher le mot. Émettre brutalement et avec une réticence surmontée mais explicite un mot qui pourrait être ressenti comme incongru ou inconsidéré.

Parler à mi-mots, à demi-mots, parler à mots couverts.

Ne pas mâcher ses mots. Parler avec franchise, netteté.

Mot d'ordre. Mot de passe. Mot de ralliement.
Avoir le mot. Être dans le secret, savoir ce qu'il faut dire ou faire.

Donner le mot. Donner consigne, demander d'agir d'une certaine façon.

Mot populaire. Mot formé selon une évolution phonétique plus ou moins spontanée et non contrariée.

Mot savant. Mot formé directement sur un mot latin, grec ou étranger.
Mot à mot, mot pour mot. Un mot après l'autre. Lire mot à mot; rapporter un récit, des propos mot pour mot.

Mot de Cambronne. Mot en général associé à une négation, équivaut à rien.
Sans mot dire, sans dire mot; ne dire mot. Sans rien dire, ne rien dire. Qui ne dit mot consent.

Avoir un mot sur le bout de la langue - Avoir le mot sur les lèvres.
Chercher ses mots, ne pas trouver ses mots. Hésiter en parlant ou en écrivant, avoir du mal à s'exprimer.

Peser ses mots. Parler avec circonspection.
Souffler un mot à l'oreille de quelqu'un.

Mot d'amour, d'approbation, de consolation, d'éloge, d'excuse, d'explication, de louange, de pitié, de politesse, de regret, de remerciement, de reproche...

Au bas mot. Au minimum, au moins.

En un mot comme en cent, comme en mille. Bref, pour résumer. En deux mots. Très brièvement.

Avoir son mot à dire. Être autorisé à exprimer son avis, à donner son opinion.

Echanger des mots. Avoir une querelle, une altercation, échanger des propos malsonnants.

N'avoir qu'un mot à dire. Être écouté ou obéi immédiatement.

Dire deux mots à quelqu'un. Faire des reproches, réprimander quelqu'un.

Placer son mot. Intervenir dans une conversation.

Prendre au mot. Prendre quelqu'un à ses propres paroles, accepter une proposition faite par une personne qui ne pensait pas être prise au sérieux.

Dernier mot. Réponse définitive, dernière ressource. La docta ignorantia, dernier mot de la philosophie qui proclame un dieu inconnaissable.
C'est mon dernier mot. C'est la dernière proposition que je fais.

Avoir le dernier mot. L'emporter finalement, ne plus avoir de contradiction, avoir le pouvoir de décider en dernier ressort.

Envoyer un mot - Courte lettre, billet. Écrire.

Mot de condoléance, de félicitation ; envoyer, faire, écrire un mot d'excuse, de remerciement.

Bon mot - Parole expressive et concise, remarquable par son caractère original, spirituel, profond, etc. Mot historique, mémorable ; mot cruel, drôle, dur, frappant, piquant, spirituel, terrible, à l'emporte-pièce.

Mot d'esprit - Mot de la fin - Mot de la situation - Mot pour rire - Mots carrés et Mots croisés...

Mot à mot
Mot à mot
Mot à mot
Mot à mot
Lire la suite

La FDSEA Nièvre

22 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

Les Fédérations Départementales des Syndicats Exploitants Agricoles ont convié les élus pour un état des lieux sans détours.
Stéphane Aurousseau, président de la FDSEA Nièvre, avait donné rendez-vous aux élus, samedi, à Saint-Benin-d’Azy chez les frères Maurice et Jean Poncelet. « Nous vous désignons comme les principaux responsables de cette précarité », lance-t-il aux élus nationaux, régionaux et départementaux présents. Il les estime « en faute sur l’affaiblissement de la compétitivité internationale de notre agriculture ». Il souligne « des contraintes qui ne cessent de s’alourdir », des règles qui ont été débattues dans les partis politiques, les assemblées régionales et départementales, « sans jamais d’opposition de votre part. »
Pendant un long moment, parfois avec émotion, de la colère même, les professionnels ont dressé un bilan de leur situation, filière par filière.
Denis Chaumereuil /lejdc.fr

Le Sénateur Gaëtan Gorce qui entend régénérer la vie politique à travers des « collectifs citoyens » avec comme jeune-premier invité son ami Jean-Louis Bianco, proclamé ou auto proclamé ? Président de l'Observatoire de la Laïcité, était-il présent ?
Gaëtan Gorce qui, par ailleurs, est à l'origine d'une proposition de loi visant à interdire la « biométrie de confort » ainsi que d'un rapport parlementaire concernant l'open data... sans doute assez éloignés des préoccupations actuelles des exploitants agricoles.
Néanmoins, Stéphane Aurousseau devrait être rassuré puisque le sénateur de la Nièvre prévoit une prochaine rencontre, avec la sociologue et philosophe Dominique Méda, qui portera sur le travail et la croissance - notons au passage que ceux qui parlent de travail sont souvent ceux qui n'ont jamais été productifs au sens propre du terme, ceux qui, pour parler simple, n'ont jamais tenu une fourche ou un marteau.

Lire la suite

Paris 1970

19 Février 2016 , Rédigé par education-programme

Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Paris 1970
Lire la suite

Toujours une bonne raison !

18 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

Invitée de France Bleu Grand Est ce mercredi matin, Marie-Guite Dufay, présidente de la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté, s'est exprimée sur le vote de l'augmentation des indemnités des élus. Sachant qu'une pétition, lancée par une habitante de Saône-et-Loire, a recueilli près de 22.000 signatures de citoyens qui demandent à Marie-Guite Dufay de revenir sur ce vote.

"J'ai dit hier que j'étais meurtrie par l'ampleur que prend ce sujet", a-t-elle réagi, en regrettant que cette polémique creuse davantage "le fossé entre les citoyens et la politique". "Ça me renvoie l'image que moi-même je participe à creuser ce fossé alors que c'est tout le contraire que je veux." Elle estime que l'erreur qu'elle a commise est de ne pas avoir expliqué cette démarche, "parce que je n'ai probablement pas pris la mesure des choses", admet-elle.

Marie-Guite Dufay justifie cette mesure par le non-cumul des mandats : "je suis la seule région de France à avoir fait signer des engagements de non-cumul de mandats, donc de non cumul d'indemnités, à tous ceux qui sont mes vices-présidents. [...] J'estimais qu'il fallait amener une compensation."

Lire la suite

La Culture vue de la Nièvre

17 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

L'ex-ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a attribué son renvoi au fait qu'elle avait refusé de "flatter" et d'être "la ministre de l'entre-soi", dans une interview parue sur le site de L'Obs mercredi.
"Je n'ai pas voulu être la ministre de l'entre-soi", affirme Fleur Pellerin, qui pense avoir dérangé "un milieu parisien, autocentré".
Peu après sa nomination, François Hollande avait été filmé lui disant : "Va au spectacle tous les soirs, il faut que tu te tapes ça, et plus tu dis que c'est bien, que c'est beau, mieux ça vaudra ! Ils veulent être aimés".
"J’avais pris ces mots du président pour une boutade, en fait ils étaient ma feuille de route", a déclaré Fleur Pellerin, remplacée le 11 février par Audrey Azoulay, ex-conseillère du président pour la culture.
"Je ne voulais pas que ce ministère soit celui du 1% qui va à l'Opéra et à la Comédie-Française. J'ai vu très souvent le président, et il ne m'a jamais signifié que je faisais fausse route", a affirmé l'ex-ministre.
"Mon grand regret est d'avoir mal su expliquer ce que j'étais en train de faire à la tête de ce ministère. Je suis fière de mon bilan d'action. C'est mon bilan de communication qui est mitigé".
"Dire que je n'ai pas accusé le coup, que je n'ai pas été choquée par la nouvelle serait mentir", explique-t-elle. "Mais je n'ai pas pleuré, comme je l'ai aussitôt entendu raconter ici ou là".
"Je voulais faire mes preuves comme ministre. Pour l'avenir, je n'exclus rien", a conclu l'ex-ministre, assurant qu'elle prendrait "une initiative dans les prochaines semaines".
Vu de "province" et quoi qu'en dise l'ex-ministre, d'ailleurs plutôt transparente mais satisfaite de son soi-disant bilan, la Culture reste un domaine des plus parisien où l'entre-soi s'affirme. Les mêmes personnes se côtoient, s'influencent, pour finir par tourner en rond. Journalistes, artistes en vue, politiques, sans oublier quelques grands patrons et hauts fonctionnaires pensent de la même façon, ne souhaitant finalement aucun changement et, surtout, il convient de préserver les positions acquises... Fleur Pellerin, elle-même, ne demandait-elle pas qu'à conserver le poste ? En regrettant que "ces quatre années au gouvernement, à l'Economie numérique, puis au Commerce Extérieur et enfin à la Culture, aient été soldées en quatre minutes".
Les ministres, en particulier ceux de la Culture, restent interchangeables et, de droite ou gauche, rien ne change pas même la parade ; la solution, la suppression du ministère.

Lire la suite

Crise de la démocratie

17 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

NIÈVRE > MORVAN > NEVERS 17/02/16 - 05H02
Le sénateur PS de la Nièvre Gaëtan Gorce : « Bâtissons la gauche du quotidien »

« Je ne cherche pas des soutiens, des supporters, mais des citoyens de plein exercice ».

Convaincu que la régénérescence démocratique ne viendra pas des partis, le sénateur Gaëtan Gorce lance un appel aux citoyens qui tient en deux mots « Regroupez-vous ».
Dans cette voie vers l’invention d’un nouveau modèle démocratique, de la réaffirmation d’un idéal, quel rôle pour le parlementaire ? Et quelles initiatives ? « Le rôle que je me donne, c’est de travailler à retisser un fil rompu, de faire en sorte de remobiliser les gens pour qu’ils reprennent la maîtrise de la chose publique », avance Gaëtan Gorce. Une promesse déclinée en plusieurs volets.
Des débats thématiques organisés par des collectifs citoyens. Au-delà de l’invitation lancée aux citoyens à créer de nouvelles formes de vie politique, c’est bien le rôle du parlementaire et la manière dont il habite sa fonction que le sénateur de la Nièvre entend réinventer, redessiner. Au sein ou à côté de son parti.

Valérie Mazerolle lejdc.fr

Crise de la démocratie

« Regroupez-vous » mais, sous-entendu, derrière moi ! " Les partis sont incapables de se rénover et d’apporter des réponses à la crise démocratique" mais j'en conserve tout de même la carte, assurance de mon gagne-pain, moi qui suit à l'origine d'une proposition de loi visant à interdire la « biométrie de confort » ainsi que d'un rapport parlementaire concernant l'open data sous l'angle de la protection des données personnelles et du droit à la vie privée... tout aussi utile que le ramassage des ordures ménagères ?
La démocratie, dans la Nièvre, se résume sans doute à la parité, d'un côté deux femmes socialistes transparentes assurant la claque lors des assemblées et, de l'autre, deux hommes tout autant socialistes et énarques, mais turbulents, et qui ambitionnent, à défaut de ministère, d'avoir au moins une audience nationale.
Le Sénateur Gaëtan Gorce pense donc régénérer la vie politique à travers des « collectifs citoyens » avec comme jeune-premier invité son ami Jean-Louis Bianco, proclamé ou auto proclamé ? Président de l'Observatoire de la Laïcité. Un second rendez-vous sera l’occasion d’une discussion sur la question des réfugiés et un troisième avec la sociologue et philosophe Dominique Méda, portera sur le travail et la croissance - notons au passage que ceux qui parlent de travail sont souvent ceux qui n'ont jamais été productifs au sens propre du terme, ceux qui, pour parler simple, n'ont jamais tenu une pelle et un marteau.
Nous pouvons être rassurés quant à l'issue de ces rencontres, de leurs efficacités, puisque le bon sénateur s’engage soit à faire une proposition de résolution, soit une proposition de loi, soit une question au gouvernement.
Quoi qu’il en soit, Gaëtan Gorce aura au moins le mérite de soulever la question de l’efficience de la représentativité parlementaire – à l’instar de la représentativité syndicale - ou de celle des partis politiques.

Marc VERAT

Gaëtan Gorce cliché Daniel Goberot

Gaëtan Gorce cliché Daniel Goberot

La vie politique

* A propos du circuit de Magny-Cours, Didier Boulaud, Jean Glavany et Philippe Gurdjian. Le ministre Jean Auroux entre le sénateur Gaétan Gorce et le député Christian Paul. Un autre sénateur, Marcel Charmant Président du Conseil Général, en discussion... 04/04/2015

Elisée Reclus

Compagnons, Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage. Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des... 05/06/2013

Quand les députés s'enrichissent !

* 6Medias, 11/09/2015 - 09:15 Quand les députés s'enrichissent Le bilan est accablant pour l'Assemblée nationale. L'association Pour une démocratie directe a publié jeudi un rapport sur l'utilisation par les députés de leur indemnité de frais de mandat... 11/09/2015

Absentéisme des sénateurs

* 6Medias, 01/10/2015 - 11:53 "Tout sénateur qui serait absent plus de 50% dans les votes, en commission, dans les questions d'actualité, c'est ce que l'on pourrait appeler la faute grave. Donc si on ne fait pas son boulot, on n'est pas payé. Le mardi,... 01/10/2015

Lettre ouverte au Député Christian Paul

Bonjour Monsieur le Député Christian Paul, Quelques remarques concernant : lejdc.fr/ Nevers 26/12/15 - Le JDD Paris 27/12/15 Déchéance de nationalité : le PS divisé dans la Nièvre Le sénateur Gaëtan Gorce et le député Christian Paul, s’ils ne sont pas... 28/12/2015

Lire la suite
Lire la suite

Le Festival du Mot

11 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*
La Charité-sur-Loire

Comme l’an dernier, le Festival du Mot propose de participer à la création d’une oeuvre photographique collective. Cette année, il s’agit de s’inspirer des mots de l’année pour créer une exposition qui sera présentée en mai prochain à la Charité. Le Festival donne rendez-vous chaque mercredi, du 10 février au 13 avril. Les mots seront présentés sur le site internet www.festivaldumot.fr et sur les réseaux sociaux.
Cette semaine, il s’agit d’envoyer une libre interprétation photographique du mot de l’année du jury 2013 : Transparence. Ce nom féminin renvoie à la qualité d’un corps transparent, limpidité, mais aussi au phénomène par lequel les rayons lumineux visibles sont perçus à travers certaines substances, à la transludicité. Ou bien encore au caractère d’une donnée accessible à tous, en matière économique, politique, administrative.
Envoyez vos images avec la meilleure résolution possible à photos@motetmots.fr

Le Festival du Mot
Le Festival du Mot
Le Festival du Mot
Le Festival du Mot
Le Festival du Mot
Lire la suite

La Machine - Nièvre

9 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
Le Pré Charpin et le Puits des Zagots fermé en 1960

Le Pré Charpin et le Puits des Zagots fermé en 1960

La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
La Machine - Nièvre
Lire la suite

La bonne Voix

6 Février 2016 , Rédigé par education-programme

*

Mise à jour sur la pétition
Hélène LARMET
France
5 févr. 2016 — La pétition est déjà signée et très commentée par bientôt 6400 Bourguignons et Francs Comtois. Elle est relayée par de nombreux médias (ce qui ressemble à une silencieuse approbation, merci à eux). Même Jean-Pierre Pernaut s'en est étonné au journal de 13H mardi !
Le débat a par ailleurs atteint les conseillers régionaux (voir le débat organisé par France 3 Franche Comté, ou les « réactions » de conseillers régionaux sur le web).
Continuons à nous indigner, pour ce que la Présidente du Conseil Régional fasse revoter cette décision; pour que nos conseillers régionaux nous démontrent que leur motivation n'est pas là, mais bien dans le service qu'ils rendent aux citoyens.
Le journal de 13h - En Bourgogne, une pétition contre l'augmentation salariale des élus régionaux
20%, c'est l'augmentation de salaire que les conseillers régionaux en Bourgogne-Franche-Comté se sont octroyés. Une revalorisation qui a rendu certains citoyens mécontents : une pétition en ligne créée fin...

https://www.change.org/p/marie-guite-dufay-non-%C3%A0-l-augmentation-des-indemnit%C3%A9s-des-conseillers-r%C3%A9gionaux

Lire la suite
1 2 > >>