C'est la vie ! Images d'archives

Liberté conditionnelle

18 Octobre 2013 , Rédigé par Michel Hannecart

 

Epilogue


Concernant ma liberté conditionnelle, je ne retiens aucune date. Je laisse le temps passer, celui que j’apprécie le plus, celui de la création, de la réflexion, de la recherche, dans ce lieu que j’ai fini par apprivoiser. La réalité des jours s’écoule délicatement dans différentes compositions avec ce nouveau support qui est le journal. Le temps n’a aucune prise, il va son chemin et l’on s’approprie tel ou tel espace dans un contexte où l’on oublie l’endroit insolite – la cellule, la mienne.

Cela pourra paraître hypocrite ou anachronique mais, finalement, le plus pénible n’est pas la prison en tant que lieu de Liberté perdue mais plutôt ce temps qu’il ne faut pas gaspiller.

Quatre ans déjà, un passé de condamné certes, mais ma gabare n’a jamais pris l’eau grâce à la présence humaine, grâce à toi aussi, Marc, qui n’a jamais lâché prise. La barque est aujourd’hui chargée d’un échange de mots, de correspondance où la blancheur de la feuille a donné naissance à l’émotion, aux témoignages et à la création.


Un jour prochain, il faudra bien se propulser dans un autre pèlerinage et mettre la voile plein vent pour quitter la Nièvre et le Cher, maison et atelier ont été mis en vente chez le notaire Cayrol de La Guerche sur l’Aubois. C’est une page, une histoire, des souvenirs heureux, des paysages de Loire et d’Allier, dix ans de création, qui se tournent.

Je pense être à résidence chez ma sœur Roseline à Givry mais pour combien de temps ? Se résigner, se lamenter n’est pas mon genre et je souris au coup de soleil de l’ailleurs – Le futur sera ce qu’il sera ! L’art m’a sauvé, la lecture m’a enseigné, l’écriture m’a motivé, la passion m’a tenu debout.

Avec toute mon amitié.

 

P1180477.JPG


Lire la suite

Les artistes du Groupe

17 Octobre 2013 , Rédigé par education-programme

*

Concert de clôture de l'exposition du Groupe par les Ménestrels dirigés par Maurice Bardin le 7 novembre 1982.

Concert de clôture de l'exposition du Groupe par les Ménestrels dirigés par Maurice Bardin le 7 novembre 1982.

Pierre Bellon, Georges Doreau, en réunion chez Michel Thuriot le 15 septembre 1978.

Pierre Bellon, Georges Doreau, en réunion chez Michel Thuriot le 15 septembre 1978.

10 mars 1978. Exposition l'Art asiatique par Claudie Brunnarius à la Galerie 7 à Pougues. Nicolas Boon à gauche et Maurice Bardin à droite.

10 mars 1978. Exposition l'Art asiatique par Claudie Brunnarius à la Galerie 7 à Pougues. Nicolas Boon à gauche et Maurice Bardin à droite.

Au centre, le Préfet Gandouin avec à sa droite Rex Barrat, lors d'un vernissage en 1974.

Au centre, le Préfet Gandouin avec à sa droite Rex Barrat, lors d'un vernissage en 1974.

Vernissage d'une exposition du Groupe dans les années 70 en présence d'Armand Inconnu, dit Alan-Gilbert Meauce.

Vernissage d'une exposition du Groupe dans les années 70 en présence d'Armand Inconnu, dit Alan-Gilbert Meauce.

L'Art libre à Paris le 10 décembre 1960 avec Francis Audet, Raphaël Diligent et le sculpteur René Rivière.

L'Art libre à Paris le 10 décembre 1960 avec Francis Audet, Raphaël Diligent et le sculpteur René Rivière.

Lire la suite

Le jugement du Cercle

11 Octobre 2013 , Rédigé par Michel Hannecart

 

Après le jugement du cercle, je veux dire le judas, cette petite ouverture aménagée dans la porte pour voir ce qui se passe de l’autre côté sans être vu, ce cercle noir devient le résultat d’une fixation jubilatoire qui nous protège et fixe un danger extérieur.

Chaque jour ce judicieux objet engoncé dans la porte de chaque cellule, sans prévenir, absorbe l’intimité de chacun ; C’est un intrus !

En toute innocence je ramène un cercle, celui de ma tête, de mon œil, et le mets en scène à chaque instant. Poser, placer, découper, juxtaposer les éléments, les informations découpées dans un journal. Le support est agréable à manipuler, accessible au quotidien et inépuisable. Il est d’une proximité immédiate pour rapprocher, réunir des pages, des mots, des images de presse.

Alors le cercle prend une dimension de Maître et permet la coordination des couleurs, de raconter. Et je classe, je trie, j’évalue, je compte le nombre de signes et c’est une nouvelle construction où navigue la lumière, la joie, où s’achemine l’espérance…

 

 

Apercu355

 

 

Lire la suite