C'est la vie ! Images d'archives

Les JO Paris 2024

26 Septembre 2017 , Rédigé par education-programme


Les JO de Paris 2024, une affaire pour la Province ? Pour la Bourgogne ? Pour la Nièvre ? Alors pour la France - peut-être ?
SPORTS ENQUÊTE - 26 SEPTEMBRE 2017 PAR ANTTON ROUGET
Paris 2024 : les millions s'envolent déjà !
À Lima, le grand oral de Paris 2024 pour l'accueil des Jeux olympiques était présenté sans enjeu. Mais le séjour aura au moins laissé une jolie facture: 1,5 million d'euros. Hôtel cinq étoiles, meilleur restaurant du pays, avion spécial, etc. L'imposante délégation française présente au Pérou ne s'est privée de rien, au moment même où le GIP s'apprête à verser de copieuses primes et indemnités de licenciement à ses cadres.
Cocorico ! La victoire – face à personne – de Paris pour l’organisation des JO en 2024 valait bien une petite fête. Un Boeing spécialement affrété jusqu’à Lima. Une soirée pour 300 personnes dans l’un des plus prestigieux restaurants du monde. Et tout le confort du Swissôtel, un établissement 5 étoiles au cœur de la ville. Les images de la délégation française en délire ont fait le bonheur des chaînes d’infos en continu. Mais la facture, jusqu’ici restée secrète ? Risque t-elle de casser l’ambiance.
ANNE HIDALGO BERNARD LAPASSET
JEUX OLYMPIQUES JO PARIS 2024 
TONY ESTANGUET VALÉRIE PÉCRESSE
Aurélien CANOT, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 15h45
 
Le Canard Enchaîné évoque une rémunération exorbitante de plus de 450 000 euros par an pour Tony Estanguet, mais Paris 2024 a démenti ce chiffre qui a choqué tout un chacun, au même titre que le salaire avancé pour le futur directeur général du Comité d'organisation des Jeux 2024 ?
Dans son édition de mercredi matin, Le Canard rappelle que l'Etat allait prendre à sa charge un milliard d'euros sur les 6,6 M€ que coûteront les Jeux à Paris. Les salaires envisagés pour les personnels du Comité d'organisation de Paris 2024  présent en particulier deux cases problématiques : le salaire promis à Estanguet - 452 000 euros, selon le Canard Enchaîné - et celui que devrait empocher le DG, à savoir 383 000 euros...
Paris 2024 se défend d'avoir prévu de rémunérer autant ses membres en haut lieu, mais admet que ces chiffres sont bien apparus quelque part à un moment. « Le document cité dans cet article est une note technique qui s'appuie sur le travail d'un cabinet de recrutement ayant réalisé une étude comparative relative à la rémunération des dirigeants qui ont travaillé à l'organisation des récents grands évènements sportifs internationaux », jure Paris 2024 dans un communiqué aux antipodes des affirmations du Canard Enchaîné, qui s'est probablement aussi trompé en parlant de l'inquiétude que suscitent au Ministère de l'Economie et des Finances les largesses que le comité pourrait s'offrir avec le budget initialement prévu.. Mais attention, car les derniers à avoir contesté la véracité des infos du journal ont pris ensuite de plein fouet un retour de bâton.

Partager cet article

Commenter cet article