C'est la vie ! Images d'archives

Exposition la Religion

28 Août 2016 , Rédigé par education-programme

*

"Notre époque est passée championne dans l'art de défigurer les icônes du christianisme. Mais c'est dans sa vocation d'endurer cela intelligemment."

Professeur d'histoire des religions à la faculté de théologie catholique de l'université de Strasbourg, le dominicain François Bœspflug est l'auteur d'une monumentale histoire de l'Éternel dans l'art, Dieu et ses images. Il analyse les scandales et les controverses qui entourent l'art d'aujourd'hui, de plus en plus souvent qualifié de "christianophobe".

Michel PHILIPPART, Roses AYMES, Marc VERAT, Bernard DAMIANO et Jean-Marie ROCH

Patrick Dorocant, Roses Aymes, Marc Vérat, Thierry Brac de La Perrière, Michel Philippart et Jean-Marie Roch

Patrick Dorocant, Roses Aymes, Marc Vérat, Thierry Brac de La Perrière, Michel Philippart et Jean-Marie Roch

Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion
Exposition la Religion

Exposition Le CHRIST à la Galerie K13, rue de Nièvre, jusqu’au 9 Septembre
Avec BERNARD DAMIANO, MICHEL PHILIPPART, MARC VERAT, ROSE AYMES et JEAN-MARIE ROCH

La représentation artistique de Jésus-Christ dans l’art chrétien est devenue un thème majeur de l’art occidental, ainsi qu’en Europe orientale. Jésus-Christ, son image, sa vie, ont été interprétées de différentes manières au cours des époques.
"Notre époque est passée championne dans l'art de défigurer les icônes du christianisme. Mais c'est dans sa vocation d'endurer cela intelligemment."
cf/ François Bœspflug, Professeur d'histoire des religions à la faculté catholique de Strasbourg, auteur d'une histoire de l'Éternel dans l'art, Dieu et ses images. Il analyse les scandales et les controverses qui entourent l'art d'aujourd'hui, de plus en plus souvent qualifié de "christianophobe".

Bernard Damiano, peintre décédé qui fit partie du groupe COBRA ( Copenhague, Bruxelles, Amsterdam ) mouvement artistique créé à Paris en 1948 notamment par les peintres Karel Appel, Corneille et Asger Jorn, en réaction à la querelle entre l'abstraction et la figuration. La Galerie K13 présente de Damiano un visage du Christ ainsi qu’une Descente de Croix.
Michel Philippart, outre ses “téléviseurs” expose une étonnante déclinaison sur le visage du Christ issu du retable d’Issenheim de Colmar.
Le premier évangile de Matthieu a été choisi comme sujet pour une suite d'eaux-fortes et aquatintes, gravée en 1972, dans le cadre d'un diplôme de gravure des beaux-Arts par Marc Vérat.
Rose Aymes a choisi comme médium la photo, qu’elle retravaille sur son PC, complétée par l’installation d’une Croix confectionnée avec des couvertures de survie.
Quant à Jean-Marie Roch, il sculpte et forge les trois clous de la Croix, sans oublier un calice “à boire jusqu’à la lie”

Exposition la Religion
Exposition la Religion

Partager cet article

Commenter cet article