C'est la vie ! Images d'archives

Quelques mots choisis

2 Mars 2016 , Rédigé par education-programme

*

2014 : SELFIE


2013 : TRANSPARENCE

Le jury de lexicologues, sociologues et journalistes a considéré que TRANSPARENCE était le mot de l’année tandis que les 75.000 votants de cette année ont préféré MENSONGE(S).
TRANSPARENCE, MOT DE L’ANNÉE DU JURY
Le jury a choisi la TRANSPARENCE. Alain Rey commente ce choix : « Parmi les mots qui ressemblent à ce qu’ils expriment, en voici un, TRANSPARENCE, qui réclame la visibilité de ce que l’on soupçonne caché. Une matière parfaitement transparente, le verre, le cristal le plus pur ne révèlent nulle forme et nul aspect dans les ténèbres. Ainsi réclamer la transparence n’a aucun sens si on néglige d’apporter la lumière. Au sens figuré, la TRANSPARENCE est parée d’une vertu active, alors qu’elle ne marque qu’une virtualité. En tant que caractère physique, la TRANSPARENCE est passive ; laisser transparaître est encore plus faible que laisser paraître et n’a presque rien à voir avec montrer ni avec éclairer ou clarifier. En outre, on ne réclame la TRANSPARENCE que lorsque l’opacité règne. »


2012 : TWITTER

« TWITTER », MOT DE L’ANNÉE DU JURY
Le Jury a choisi le verbe « TWITTER », un mot qui n’était pas dans la liste, mais « qui marque la volonté de prendre en compte la révolution numérique dans notre quotidien », commente Alain Rey, président du Jury.
Il poursuit : « En choisissant « TWITTER » comme si c’était un verbe français, les jurés mettent en valeur un nouveau modèle de communication qui favorise la brièveté (140 signes maximum), la rapidité (on dit peu, mais on dit vite), et le partage (Les « Twittos » forment des communautés). Si cette technologie ne favorise pas forcément la subtilité ou la nuance, elle valorise l’émetteur qui a parfois plus d’importance que le message qu’il délivre ! En « gazouillant » (en anglais, les tweets sont des gazouillis…), je peux chuchoter et murmurer pour rappeler que j’existe et que je peux même produire du…buzz. Et, en même temps, si j’écoute les gazouillements, je sais ce qui se passe chez les personnes et les organisations qui me tiennent à cœur…»

2011 : DÉGAGE !

Choisi parmi les mots suivants :
Aggravation - Déclinisme - Dégage - Girouette - Indignation - Ingérence - Laïcité - Mercato - Patrouilleur - Populisme - Ressortissant - Révolte - Succession - Syndrome et Tablette.


2010 : DETTE

Choisi parmi les mots suivants :
Buzz - Crise - Déficit - Désamour - Ennui - Grippe - Identité (nationale) - Impacter - Paralysie - Principe de précaution - Réchauffement - Retraite - Rumeur - Suicide.
Buzz, Crise, principe de précaution et Désamour ont été évoqués et ont semblé l’espace d’un moment pouvoir l’emporter…C’est finalement, le mot Dette qui a été choisi, bien que ne faisant pas partie de la liste initiale.

Quelques mots choisis
Quelques mots choisis
Quelques mots choisis

Partager cet article