C'est la vie ! Images d'archives

Démolition de l'Hôtel du Parc

10 Novembre 2015 , Rédigé par education-programme

*

Démolition de l'Hôtel du Parc
Démolition - L'arrière de la partie centrale tombe. -  Photo/ GAUTHE RANTY Paule

Démolition - L'arrière de la partie centrale tombe. - Photo/ GAUTHE RANTY Paule

Une page importante dans l'histoire de l'Hôtel du parc de Saint-Honoré-les-Bains s'est tournée, hier, à Dijon. Le tribunal administratif a rejeté la demande en référé du propriétaire. La démolition continue...

Rejeté. Six lettres qui scellent définitivement le destin de l'Hôtel du parc de Saint-Honoré-les-Bains. Vendredi dernier, le propriétaire, par la voix de Maître Nicolle à Dijon, avait déposé un référé auprès du juge des libertés et des référés au tribunal admnistratif de Dijon. Cette requête a été étudiée lundi après-midi. Et le délibéré rendu aujourd'hui : la requête a été rejetée.
Le propriétaire a donc été débouté. La démolition va se poursuivre. Elle ne s'est, en fait, jamais vraiment arrêtée. Samedi, quelques hommes étaient même venus prêter main forte à Michel Leblanc, qui, jusqu'alors agissait seul pour ce chantier.

L'Hôtel du parc a longtemps était considéré comme la perle de Saint-Honoré-les-Bains. Mais, une succession de propriétaires, aux objectifs parfois divergents, a scellé le sort de cette belle bâtisse.
Désossé, l'Hôtel du parc n'était plus que l'ombre de lui-même depuis des années. Il vient allonger la déjà longue liste des démolitions ayant changé le paysage de Saint-Honoré-les-Bains (le casino, des hôtels, les thermes...). Et peut-être d'autres à venir ?


La "verrue" au coeur de la ville
Le destin de l'Hôtel du parc a ému bien ou-delà du Morvan. Même l'ancien ministre de la culture de François Mitterrand, Jack Lang, avait demandé à ce que la démolition s'arrête ; en vain. Sur place, de nombreux habitants ont compris et soutenu la décision de la mairie : il fallait faire tomber cette "verrue" au coeur de leur ville. Le maire, François Grandjean, voulant, avant toute chose, protéger la population d'éventuelles chutes de pierres ou autres éléments d'un hôtel déjà affaibli.
L'Hôtel du parc devrait donc rapidement disparaître du paysage de Saint-Honoré-les-Bains. Mi-décembre, il n'es restera plus rien. Les plus belles de ses pierres morvandelles vendues à des maçons locaux. Dispatchées.
Mais, même une fois tombé, il y a fort à parier que l'Hôtel du parc ferra encore parler de lui. Tout d'abord par le coût de la démolition (30.000 euros), payée par la mairie ; qui demandera le remboursement au propriétaire. Vu les relations tendues entre la mairie et le propriétaire, le retour de cette somme dans les caisses municipales ne peut être totalement assuré.
Le maire, François Grandjean, a réagit, aujourd'hui, à la décision du tribunal administratif : "je voulais répéter qu'il n'y a aucun plaisir à démolir cet hôtel. Mais, nous n'allions quand même mettre de l'argent public dans une propriété privée". Il en appelle aux associations qui ont mené les pétitions pour sauver l'Hôtel du parc : "il y a d'autres bâtiments à sauver ou à faire prospérer à Saint-Honoré. Comme l'Hôtel du Morvan, où a été tourné le film Le souffle au coeur. Je veux bien entendre tous les projets. Mais des projets réalisables, pas des projets bidons".
Le propriétaire, lui, est révolté. Il peut encore faire appel de la décision du tribunal administratif de Dijon, qu'il compare à "Ponce Pilate" après sa décision de se déclarer "incompétent" à juger le référé...
Même après un éventuel recours du propriétaire, on peut d'ores et déjà s'interroger sur l'avenir du terrain sur lequel s'élevait l'Hôtel du parc, et qui appartient toujours au même propriétaire ? Deviendra-t-il une friche ? Ce terrain pourrait-il intéresser des entreprises locales ? De nombreuses questions, aujourd'hui sans réponse...

laure.brunet@centrefrance.com

Démolition de l'Hôtel du Parc
 Photo/ GAUTHE RANTY Paule
 Photo/ GAUTHE RANTY Paule
 Photo/ GAUTHE RANTY Paule

Photo/ GAUTHE RANTY Paule

Hôtel du Parc

Castel du Parc à Saint-Honoré-les-Bains: Construction réalisée pour le docteur Breuillard, entre 1885 -1888 ainsi que le Castel des Cèdres qui lui fait face, avec la même roche aux délicates nuances multicolores extraite de la carrière de la Hâte, toute...

L’Hôtel du parc de Saint-Honoré-les-Bains

* L’Hôtel du parc de Saint-Honoré-les-Bains vit ses dernières heures. Très loin de son glorieux passé, le bâtiment, déjà très endommagé, sera démoli en novembre. Les bâtiments ont cela de commun avec les arbres : quand une mairie veut les abattre, cela...

Partager cet article

Commenter cet article

Laure Brunet 16/11/2015 15:27

SAINT-HONORÉ-LES-BAINS 16/11/15 - 14H06 lejdc.fr
Des morceaux de l'Hôtel du Parc déjà en vente sur leboncoin.fr

La démolition de l'Hôtel du Parc n'est pas encore achevée, que l'on peut déjà en acheter des morceaux.
L'Hôtel du Parc, à Saint-Honoré-les-Bains, n'est pas encore totalement tombé qu'il est déjà en vente... sur leboncoin. Des pierres de taille, des escaliers : la démolition n'est pas achevée, mais les amateurs peuvent déjà s'en procurer un "morceau".
Le numéro de téléphone portable affiché sur l'annonce est celui de l'entreprise LM assainissement de Michel Leblanc, qui oeuvre actuellement sur le chantier. Cette entreprise est basée à Saint-Honoré-les-Bains et y a déjà effectué de nombreux travaux. Elle a été choisie par la mairie pour ce chantier, étant le moins-disant, avec une facture à 30.000 euros TTC. Une somme qui sera réclamée, par la mairie, à l'actuel propriétaire, la SARL La Gloriette.
Interrogé par lejdc.fr, Michel Leblanc affirmait "qu'il n'y avait pas grand-chose à récupérer" de cet hôtel car "tout était pourri".