C'est la vie ! Images d'archives

Le Centre d'art de Pougues

25 Octobre 2015 , Rédigé par education-programme

*

Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues
Le Centre d'art de Pougues

L’ART CONTEMPORAIN ET LA POLITIQUE
 
Bien davantage que des considérations d’ordre purement culturel se sont des considérations d’ordre politique qui motivent l’élu à accorder son soutien à l’art contemporain d’avant-garde. Celui-ci pensant faire preuve alors de son ouverture d’esprit et de son modernisme.
A ce propos, l’installation du Centre d’Art Contemporain de Pougues-Les-Eaux dans la Nièvre semble tout à fait caractéristique, tant par les réactions qu’il a rapidement suscitées en provenance des acteurs de la vie culturelle locale, que par le financement public prévu.
Après le refus d’une première municipalité nivernaise d’accueillir le Centre d’Art, face au budget nécessaire à sa création, celui-ci s’est finalement établi au Parc Saint-Léger de Pougues-Les-Eaux, propriété du département.
En 1993, le Conseil Général en suivant la ferme volonté de son Président, décide de lancer les opérations de réhabilitation du domaine thermal de Pougues-Les-Eaux dont deux parties, l’ancien hôtel et l’usine d’embouteillage, seront réservées à l’implantation définitive du Centre d’Art. Ces importants travaux sont financés à hauteur de 40 % par l’Etat, le reste à la charge des collectivités locales. Cependant, face à la réticence de la Commission Départementale Education et Culture, qui a émis un avis réservé sur la poursuite de l’opération (dont l’opportunité, d’après elle, paraît discutable dans la conjoncture actuelle), seule une partie du domaine sera dans l’immédiat restaurée au titre de la conservation du patrimoine...

Partager cet article

Commenter cet article