C'est la vie ! Images d'archives

Exposition Urbex Lambiotte

23 Août 2015 , Rédigé par education-programme

*

La Révolution industrielle

La présence de la Nymphe gracieuse et chère aux peintres pompiers peut paraître décalée et incongrue en ces lieux sinistres et délabrés mais, après tout, l'époque est la même ; à savoir, cette "Fin de siècle" qui aura vu le développement des techniques, de la grande industrie, du pouvoir de la finance et du capitalisme.

En 1906, Paul Mantoux écrivait : " Son essor fut si prompt et eut de telles conséquences qu'on a pu le comparer à une révolution. Une conjonction d'avancées réalisées dans des branches pilotes, avec la mécanisation de la filature du coton et la maîtrise de la technologie de la houille acquise par la métallurgie anglaise au terme de longs tâtonnements, donne le signal des transformations décisives."

Nymphe, Manga et Haikyo

Le Manga contemporain du Japon pourvus de ses traits occidentaux, à travers ses héroïnes aux grands yeux et aux formes généreuses, n'a pas hésité à investir l'univers des « Haikyo ». Ici, nous avons la chance de posséder la référence de nos grands peintres académiques avec leurs jolies Nymphes à la plastique tout aussi avantageuse.

Alors, pourquoi nous priverions-nous de représenter ces jeunes divinités dans l’espace Urbex ?

D'autant qu'à l'origine, cette société industrielle et ses nouvelles habitudes de consommation s’est développée de concert avec les Salons très courus « Fin de siècle ».

En somme, à chaque époque ses modes comme peut en témoigner la silhouette de la femme : tantôt préférée pour ses rondeurs, tantôt choisie pour sa minceur filiforme. L’esthétique de la Nymphe vaut assurément celle du Manga et les formes opulentes, la maigreur maladive.

Exposition Urbex Lambiotte
Exposition Urbex Lambiotte
Exposition Urbex Lambiotte
Exposition Urbex Lambiotte

Partager cet article