C'est la vie ! Images d'archives

Urbex HDR

18 Juin 2015 , Rédigé par education-programme

*
L’exploration urbaine, généralement clandestine, reste plus ou moins prohibée en France par quelques décrets, arrêtés préfectoraux, ou règlements internes de certaines administrations. Comme toute interdiction, sans réelle surveillance et sanction, ces sites à l'abandon, les "Urbex ou Haikyo", peuvent devenir des terrains de jeux, d'expérimentation, de reportage et recherche photographiques. A noter, si ces nouvelles ruines restent assez souvent l'objet de pillage et dégradation, au Japon, pays au passé industriel par excellence, celles-ci sont bien davantage respectées, question d'esprit et de culture sans doute.
Le terme "Urbex" provient de la contraction de l’expression urban exploration créée semble-t-il par Ninjalicious, dans les années 1990, qui la définit comme une action consistant à visiter des lieux, abandonnés ou non, et en général interdits d’accès.

Jeff Chapman, connu sous le pseudonyme de « Ninjalicious » (septembre 1973 — 23 août 2005) est un explorateur urbain originaire de Toronto, célèbre pour avoir fondé et édité pendant plusieurs années le fanzine Infiltration : the zine about going places you're not supposed to go, doublé d'un livre : Access all areas. Il a, sinon inventé, tout du moins popularisé l'expression « exploration urbaine » et a contribué par l'intégration d'Urbex sur l'internet à son développement.

Urbex HDR
Urbex HDR
Urbex HDR
Urbex HDR

Partager cet article